Tout savoir sur le saut d’obstacle à cheval

Il existe de nombreuses compétitions équestres attirant de nombreux parieurs dans les hippodromes. Le saut d’obstacles est l’une d’entre elles. Pratiqué par des cavaliers expérimentés possédant des chevaux agiles, le saut d’obstacles diffère des autres concours hippiques, et ce, sur bien des points. Que savoir donc sur cette compétition ?

Le saut d’obstacles, qu’est-ce que c’est ?

Le saut d’obstacles est un sport pratiqué par un cavalier sur un cheval. Le couple ainsi formé doit réussir à franchir de nombreux obstacles tout au long d’un parcours prédéfini, sans les faire tomber, et ce, aussi vite que possible. Le cavalier doit également veiller à ne pas chuter et à toujours faire obéir son cheval au risque d’être éliminé.

Les différents obstacles

Créés à partir de barres soutenues par deux chandeliers, les obstacles sont généralement de formes et de couleurs différentes. Les obstacles les plus usités sont le vertical, l’oxer, le spa, l’obstacle simple ou double, la combinaison ou encore la rivière. Plus l’obstacle est haut et plus le niveau est difficile. Numérotés, les obstacles sont le plus souvent au nombre de dix ou douze et un fanion indique toujours le sens dans lequel il faut les franchir.

Le déroulement du concours

Si vous avez envie de participer à ce concours équestre, il vous faut détenir certaines informations essentielles. En tant que cavalier, vous devez pouvoir parcourir tout le trajet de l’épreuve à pied avant le début du concours. C’est un repérage qui vous permettra de visualiser tous les obstacles du parcours et de mettre en œuvre la stratégie que vous adopterez afin de remporter le concours.

Par la suite, vous devrez échauffer votre monture. Durant le concours, lorsque le jury vous appellera, vous disposerez de 45 secondes. Ce temps vous permettra de vous concentrer et de mettre votre monture à l’écoute. Ensuite, vous devrez franchir les obstacles sans faute. À la fin, le jury vous communiquera le nombre de points que vous avez obtenu de même que votre classement provisoire.

Pour mener à bien le saut d’obstacles, vous devrez faire non seulement preuve d’équilibre tout en dressant parfaitement votre cheval, mais également développer avec votre animal une véritable complicité.